La pose longue de nuit en milieu urbain

La ville de nuit est englobée dans un réseau de lumières artificielles : l'éclairage municipal, les signaux de circulation, les phares des véhicules et les lumières des habitats inondent la ville et lui donne une atmosphère toute particulière. La danse des couleurs commence quand la nuit tombe et notre appareil photo permet de capter ces mouvements lumineux en utilisant la technique de pose longue. Voici en 5 points comment réaliser une pose longue en milieu urbain.


1-CHOISIR LE MATERIEL

 

il est INDISPENSABLE pour la pose longue de nuit d'utiliser un trépied pour maintenir votre appareil stable durant la prise de vue. Avec lui vous pourrez jouer avec le temps de pose autant que nécessaire tout en assurant une image nette. Un trépied et un appareil photo un peu avancé sont donc les deux seuls éléments indispensables pour réaliser une photo de nuit en pose longue! 

En option, il est possible d'utiliser une télécommande  pour contrôler le temps de pose et aller au delà de la limitation de trente secondes de temps de pose, vitesse minimum autorisée de la plupart des appareils photo. Des filtres, une lampe, des habits chauds, etc sont des accessoires qui peuvent être aussi utiles.


2-CHOISIR LE BON LIEU

 

Il y a de nombreux endroits dans  une ville qui peuvent être exploités pour réaliser des photos de nuit en pose longue. Nos paysages urbains sont de nos jours tellement inondés par la lumière et le mouvement qu'il est possible de trouver facilement un point de vue idéal pour installer nos trépieds et réaliser des clichés . L'avantage de la nuit est que les rues sont moins peuplées et par conséquent plus accessibles pour le photographe et son trépied.


Quels endroits permettent de créer des photos de ville originales en pose longue et de nuit ?

  • Les carrefours
  • Les Grands axes routiers
  • Les Ronds points
  • Les fêtes Foraines
  • Près de feu de signalisation
  • Les lignes de métro
  • Près des gares
  • Les jeux de lumières (fontaines, spectacles de son et lumière, musées)

Le point de vue choisi, l'appareil bien ancré sur le trépied et la scène désirée dans l'objectif, il est maintenant temps de régler l'appareil photo pour la prise de vue.

3-LA MISE AU POINT

Pour faire la mise au point vous devez passer votre objectif en mise au point manuelle et, pour plus de commodité, activer le mode "Liveview" de votre appareil photo pour voir l'image directement sur l'écran de votre appareil photo. Utilisez ensuite l'option zoom de l'écran de votre appareil pour "pointer" sur un détail au loin dans votre composition. Ajustez ensuite manuellement la mise au point tout en visionnant votre écran jusqu'à ce que cette zone sélectionnée sur l'écran soit parfaitement  nette.


4-TEMPERATURE DE COULEURS

La grande majorité de la  lumière émise en ville la nuit étant artificielle, il est conseillé d'adapter la température de couleur de votre image à ce milieu particulier. Les Lumières tungstènes, les néons, utilisés pour éclairer la ville sont très différents d'une lumière naturelle. L'atmosphère est en général plus jaune orangée. Un réglage de la balance des blancs adapté à la situation est donc nécessaire avant la prise de vue ou lors du traitement de l'image pour un rendu fidèle de l'image. L'idéal est d'utiliser une balance des blancs manuel.

 


Réglage automatique de la balance des blancs en condition de lumière urbaine de nuit :

 

 Balance des blancs réglée sur lumière tungstène (ampoules). En mode manuel elle correspond à 4000k (degrés Kelvin).

 Balance des blancs réglée sur lumière fluorescentes (néons). En mode manuel elle correspond à 3200K (degrés Kelvin).

 

En mode manuel, vous pourrez ajuster plus finement la bonne balance des blancs.

5-LE TEMPS DE POSE

Je conseille, pour commencer, de régler l'appareil photo sur le mode TV car il permet de paramétrer, en priorité,  le temps de pose. Le mode AV (priorité à l'ouverture) et le mode M (tout manuel) peuvent être utilisés.  En général, en milieu urbain un temps de pose allant de 2 secondes à trente secondes permet de capter suffisamment de lumière et de mouvement. Il est nécessaire de faire plusieurs essais préalables, par exemple à 2s, 5s, 10s, etc de temps de pose, pour trouver la bonne combinaison pour votre image. 

 

 

Si par exemple, vous souhaitez prendre le mouvement des phares des voitures, vous devez trouver le temps de pose nécessaire en chronométrant le temps qu'une voiture prend pour passer dans votre composition.


Il est possible de régler sur certains appareils un déclenchement retardé ( 2s,10 s, ...). N'hésitez pas à l'utiliser pour diminuer les vibrations de votre appareil photo lors de la prise de vue. Les ISO devront la plupart du temps être bas si nous voulons garder un temps de pose long.

6-LE TIMING

Vos paramètres ajustés, il est temps d'attendre le meilleur moment pour déclencher ! Pensez toujours que le rythme des véhicules est donné par les panneaux et feux de signalisation, celui du Métro par les horaires de transport, qu'un manège possède une chorégraphie lumineuse, etc. N'oubliez pas qu'une ville vit à son propre rythme et ce rythme s'impose au photographe !


Ce type de photo demande en général de faire plusieurs essais avec différents cadrages et temps de pose pour maitriser sa composition. Soyez patients, testez et vous réussirez à avoir de bons résultats.